Accueil > Grande Absinthe (Artémisia Absinthium)
 

Grande Absinthe (Artémisia Absinthium)

ABSINTHE
Artémisia absintium

Famille des composées

Origine : Europe, Afrique du Nord, Asie
Noms populaires : herbe aux vers, herbe Sainte
Noms locaux : encens

Historique : Consacrée à la Déesse Artémis depuis l’Antiquité pour laquelle la mission principale, en dehors de la chasse était de porter secours aux femmes dans leurs maladies. Elle était donc considérée comme la plante féminine par excellence.
Artémisia signifie bonne santé, on lui prêtait les vertus thérapeutiques les plus précieuses. On la cultivait dans les jardins et les pauvres la semaient dans les pots. Sa présence était pour eux une protection contre les maladies. Elle est très prisée au XIXè siècle comme boisson (apéritif des pauvres gens).

Description : Plante vivace de 40 à 60 cm, herbacée avec des feuilles soyeuses, vert-grisâtre en dessus et vert argenté au-dessous. Fleurs jaunes groupées en petits capitules globuleux. Floraison : juillet à septembre. Saveur très amère. Habitat : régions tempérées, terrains incultes, friches sèches abords des villages.
Partie utilisée : feuilles, sommités fleuries.

Usages thérapeutiques : toniques, stimulantes, fébrifuges, anthélmiques (qui chasse les vers), antiseptiques, diurétiques. Grand vermifuge de la médecine traditionnelle. Elle favorise également la circulation sanguine, Mistral a d’ailleurs consigné le proverbe suivant : « si tu savais la vertu de l’artémise, tu en garnirais l’ourlet de ta chemise.
Usages culinaires : Utilisée autrefois pour aromatiser les sauces et pour préparer la célèbre Liqueur « La Fée verte », interdite en 1915 pour cause d’Absinthisme (intoxication par l’absinthe)