Gentiane de Lure

L'Apéritif des connaisseurs

Présentation
 | 
Historique
 | 
Ingrédients
 | 
Préparation
 | 
Dégustation
 

La Gentiane de Lure fait partie des 2 plus anciennes recettes des Distilleries et Domaines de Provence. C’est un apéritif à base de vin blanc du Lubéron, de vin de liqueur, d’alcool, de sucre, d’infusions et d’extraits de racines de gentiane, d’infusion d’oranges douces et amères et d’infusion de quinquina. - Subtilement amer, ses arômes et senteurs de racines en font un produit véritablement authentique - La Gentiane de Lure s’adresse aux connaisseurs de gentiane, et aux amateurs d’amers. Notre conseil : Vous apprécierez Gentiane de Lure fraîche sur de la glace, ou également en cocktail.

Si aujourd'hui le mot "apéritif" évoque le plaisir et la convivialité, il a pendant des siècles désigné un produit uniquement médicinal au même titre que tisane ou potion destiné à ouvrir l'appétit, à soigner les troubles de l'estomac et à favoriser la digestion. La macération, la distillation n'étant que les techniques utilisées pour extraire des plantes leurs vertus et les conserver. Consommé à jeun, avant le repas, et de façon parcimonieuse, il donnait déjà du plaisir, celui de se sentir bien, d'avoir bon appétit et d'assimiler sans douleur les aliments. La gentiane tiendrait son nom de Gentius, roi d'Illyrie (l’actuelle Albanie) qui l'aurait utilisée en décoction sur un champ de bataille pour le sauver d’une forte hémorragie. La gentiane est une plante de montagne qui pousse dans les alpages à une altitude comprise entre 750 et 2500 mètres. Elle pousse naturellement sur la montagne de Lure. La racine de gentiane est employée depuis l'antiquité pour ses vertus apéritives, digestives et toniques. L’alcool de gentiane est utilisée au Moyen-Age pour soulager la goutte, le mal de dents, le « mauvaises humeurs », mais aussi pour contrer les effets du venin. Au fil des siècles, on dit qu’il purifie le foie et les reins, il permet de lutter contre les fièvres et les inflammations. En effet, ses racines contiennent des principes actifs, dont les plus connus qualifiés d' "amers", facilitent la digestion. Au XVe siècle, on lui prête même la grande vertu de protéger de la peste…. Au XVIIIe siècle, on disait qu'en consommer régulièrement assurait santé et longue vie. On préparait alors un vin de gentiane dont on recommandait la consommation d’un verre avant les repas pour ouvrir l'appétit ou d’un verre après les repas pour faciliter la digestion. Ce vin de gentiane était aussi consommé après une grippe ou en cas d'anémie avant les repas pour renforcer les défenses. Depuis le XVè siècle, on fait "cuire" les racines de gentiane dans du vin pour confectionner un hypocras utilisé contre bien des maux. De nos jours, la racine de gentiane infusée dans du vin ou de l'alcoolat connaît une large diffusion. La Gentiane de Lure est depuis 1898 un grand classique de Distilleries et Domaines de Provence.

C’est un apéritif à 16°, à base de vin blanc du Lubéron, de vin de liqueur (blanc), d’alcool, de sucre, d’infusions et d’extraits de racines de gentiane, d’infusion d’oranges douces et amères et d’infusion de quinquina. La gentiane : (Gentiana Lutea) est une plante qui pousse particulièrement bien sur la montagne de Lure. Au Moyen-Age, la racine de gentiane est considérée comme une herbe de grande vertu. Au XVIIIe la Gentiane est une des meilleures plantes dont on puisse se servir en médecine ; elle est apéritive, stomacale, détersive et contre-venin.

Les racines de gentiane sont ramassées puis mises à sécher avant de les introduire dans du vin de liqueur pour en extraire les arômes. A cette base, nous incorporons des racines de gentiane fraîche, des oranges douces et amères et du quinquina. Lorsque la macération arrive à terme (six mois à un an), les racines de gentiane, les écorces d’agrumes et de quinquina sont séparées de l’extrait alcoolique appelé infusion. Cette infusion sera mélangée à du vin de liqueur et à de l’alcool et du vin blanc pour élaborer notre apéritif à la gentiane. Après assemblage des différents composants, la Gentiane de Lure est « vieillie » en cuve pendant 6 semaines pour lui laisser le temps de s’arrondir. Elle est ensuite filtrée, contrôlée et dégustée et mise en bouteille.

L’apéritif Gentiane de Lure se boit nature, fraîche ou sur de la glace

Profil organoleptique

La robe : La couleur de la Gentiane de Lure est soutenue plutôt jaune avec des reflets d’or vieilli.

Le bouquet : Son nez végétal de racines de gentiane est complexé par une note d’agrumes mais aussi de sous bois et d’épice pouvant rappeler le curry.

Le palais : En bouche, l’attaque est fraîche sur les agrumes, la finale est plus amère sur la gentiane. L’intensité en bouche est puissante avec une saveur amère et tonique. Le produit est assez long en bouche.

Conservation : Avant ouverture, comme un vin : idéalement à l’abri de la lumière dans un endroit sec à température stable, entre 10° et 20 ° C. Après ouverture : il peut être conservé au frais pendant quelques mois. Le produit peut présenter quelques notes de vieillissement ou d’oxydation qui n’altère pas forcément la qualité de cet apéritif.