Accueil > Les produits > Liqueurs et eau de vie de Provence > Douce, liqueur mi-poire, mi-Cognac
 
 

Douce, liqueur mi-poire mi-Cognac

Plein les papilles!

Présentation
 | 
Historique
 | 
Ingrédients
 | 
Préparation
 | 
Dégustation
 

L’association de la saveur naturelle des poires William issues des Alpes du Sud avec le Cognac fait de Douce la plus exquise des liqueurs de poire. Généreuse, veloutée et onctueuse, la Douce vous laissera en bouche une note de vanille et d’épices.

-    Cette Douce gourmandise est à déguster nature, glacée, sur glace
-    A table, La Douce est délicieuse avec un dessert au chocolat ou avec des sorbets aux fruits rouges ou poire.
-    Un verre de 1à 2 cl accompagne aussi à la perfection un café « gourmant » en fin de repas.
Notre conseil : Dégustez Douce frappée dans un verre à Cognac.

C’est au XIIIè siècle que pour la première fois on réalise de l’eau de vin appelée par quelques-uns eau-de vie, et ce nom lui convient, puisque c’est une véritable eau d’immortalité. C’était, au départ uniquement de l’eau de vie mélangée avec du sucre. Cependant, rapidement, en Haute Provence, par exemple, l’aromatisation de ces liqueurs se faisait avec des herbes de la montagne : génépi, hysope, farigoule….Déjà, on commence à connaître leurs vertus : elles prolongent les jours, dissipent les humeurs peccantes ou superflues, animent le cœur et entretiennent la jeunesse.
On en soigne également, en les mouillant abondamment, les brûlures par le feu ou l’eau bouillante.

C’est à partir du XVIIème siècle que l’eau-de-vie qui résulte de la double distillation de vins blancs issus d’une zone délimitée, sera bonifiée en fûts de chêne pour devenir le Cognac. C’est son séjour en fûts de chêne, ses échanges permanents avec l’air ambiant qui vont façonner la couleur et les arômes et la structure définitive du Cognac.

Double médaillée d’or aux Etats-Unis en 2003, au « Wine and Spirits Competition » de San Fransisco, Douce est le fruit du mariage de l’eau de vie de poire et du Cognac.
Douce est une liqueur à 30 ° qui marie délicatement une eau-de-vie de poire élaborée dans la vallée de la Durance, sous le soleil des Alpes, avec du Cognac, issu de vieux Cognacs de Petite Charente.

Les poires William proviennent des Alpes du Sud où elles bénéficient d’un terroir et d’un climat (coteaux ensoleillés et abrités) particulièrement adaptés à leur bonne maturation.
Les fruits sont rigoureusement sélectionnés. Les arômes, la saveur et la finesse de l’eau-de-vie dépendent de la qualité du fruit.

Les poires sont pressées et mises à fermenter. La fermentation terminée, la partie liquide est distillée afin d’obtenir l’eau de vie de poire.

Le Cognac, vieilli en fûts de chêne et l’eau-de-vie de poire sont rigoureusement assemblés pour obtenir un équilibre parfait.
Le Cognac apporte la structure à Douce et les caractéristiques aromatiques fruitées et vanillées sont apportées par l’eau de vie de poire et par le fût du Cognac.

Cette heureuse union se savoure frappée dans un verre à liqueur pour mieux exhaler ses essences intimes de poires, de pommes fraîches, de vanille et de caramel.
Essayez également Douce avec les desserts ou avec des chocolats, vous serez agréablement surpris !

Profil organoleptique

La robe : La couleur de la Douce est jaune dorée. Sa robe limpide est brillante.
Le bouquet : Son nez est fruité et puissant, marqué surtout par le parfum complexe de la poire Williams auquel se mélange harmonieusement les parfums boisés du Cognac.
Le palais : La bouche est sucrée, généreuse et veloutée avec une attaque sur le fruit qui se prolonge sur l’arôme boisé du Cognac allant jusqu’à des notes de vanille et d’épices.