Orange Colombo

Un apéritif aux notes d'agrumes et d'épices

Présentation
 | 
Historique
 | 
Ingrédients
 | 
Préparation
 | 
Dégustation
 

L'Orange Colombo est un apéritif à base de vin rosé du Lubéron, d’infusions d'oranges douces et amères, d'infusion de quinquina, d'esprit de curaçao, d'arôme naturel d'orange, de sucre de canne et d’alcool.

- L'Orange Colombo est un apéritif très rafraîchissant

- Il accompagnera agréablement vos desserts, chocolatés notamment, ainsi que vos coupes d’agrumes et fruits frais

Notre conseil : Cet apéritif comblera à la fois les amateurs d’amers et de goûts épicés.

Les produits que nous utilisons aujourd'hui comme apéritifs ont longtemps été considérés comme des remèdes. En français le mot "apéritif " signifie d'ailleurs : qui ouvre l'appétit. On faisait alors macérer dans du vin (lui-même considéré comme médicament) des herbes, des épices ou des fruits dont les propriétés permettaient de soigner divers maux. Ainsi, les écorces d'orange amère (bigarade) et d'orange douce étaient reconnues pour leurs propriétés apéritives. Le vin d'orange consommé à jeun avant le repas était d'ailleurs préconisé dans les cas de pertes d'appétit. De même, l'écorce de quinquina (Cinchona officinalis), était fréquemment utilisée pour des préparations "toniques" ou "fortifiantes". Progressivement, les remèdes se sont transformés en apéritif (dans le sens que nous leur connaissons) préparés selon des recettes de "grand-mère" propres à chaque famille. La recette de l'Orange Colombo (du nom d'une variété d'orange dont l'écorce est souvent utilisée pour la fabrication de vin d'orange) est tirée d'une recette traditionnelle de vin sucré aromatisé. Apéritif à base de vin aromatisé à l’orange et aux épices, Orange Colombo est en Provence le descendant populaire de l’hypocras (vin sucré où l’on faisait infuser de la cannelle et des clous de girofle).

Les oranges sont cultivées sur la Côte d’Azur depuis au moins depuis le XIIIe siècle. L’oranger fut apporté dans nos pays pendant les croisades. Ses fruits mûrissent au printemps et il ne vit en pleine terre que sous les climats chauds de la Provence. Ingrédients L'Orange Colombo est un apéritif à 15° à base de vin rosé du Lubéron, d’infusions d'oranges douces et amères, d'infusion de quinquina, d'esprit de curaçao, d'arôme naturel d'orange, de sucre de canne et d’alcool

Orange Colombo est un apéritif à 15° à base de vin rosé du Lubéron, d’infusions d'oranges douces et amères, d'infusion de quinquina, d'esprit de curaçao, d'arôme naturel d'orange, de sucre de canne et d’alcool 

Les infusions d’oranges sont réalisées à partir d’écorces d’oranges, «rubans verts», type Côte d’Azur, et d’écorces d’oranges douces macérées dans un mélange eau + alcool. Après assemblage des différents composants, l'Orange Colombo est « vieillie » en cuve pendant 6 semaines pour lui laisser le temps de s’arrondir. Elle est ensuite filtrée, contrôlée et dégustée et mise en bouteille.

L’apéritif Orange Colombo se boit nature, frais et éventuellement avec des glaçons. Idées d’accompagnement L’Orange Colombo accompagne très bien tous les gâteaux au chocolat noir. On peut également en ajouter dans le canard à l’orange.

Profil organoleptique

La robe : La couleur de l’Orange Colombo dépend beaucoup de celle du vin rosé qui la compose. Sa robe peut aller du rose orangé à une teinte légère de framboise.

Le bouquet : Au nez, les premières notes sont plutôt sur l’écorce d’orange, avec une note plus fruitée de mandarine. On retrouve également les arômes épicés du vin chaud.

Le palais : Les saveurs en bouche se partagent entre le fruité de l’orange et une note plus végétale de zest. L’équilibre parfait entre sucrosité et acidité font de l’Orange Colombo un apéritif très rafraîchissant. Sa longueur en bouche sur le zeste d’orange est renforcée par l’amertume qui relève la note finale.

Conservation Avant ouverture, comme un vin : idéalement à l’abri de la lumière dans un endroit sec à température stable, entre 10° et 20 ° C. Après ouverture : il peut être conservé au frais pendant quelques mois. Le produit peut présenter quelques notes de vieillissement ou d’oxydation qui n’altère pas forcément la qualité de cet apéritif.