Rinquinquin | Apéritif à la pêche

Apéritif de provence délicat et original

Présentation
 | 
Historique
 | 
Ingrédients
 | 
Préparation
 | 
Dégustation
 

Le RinQuinQuin est l’apéritif de Provence par excellence! Surprenant mélange de pêches de la Vallée de la Durance, de feuilles de pêchers cueillies à l’automne, de sucre de canne et de vin blanc du Lubéron, le RinQuinQuin séduira les amateurs d'apéritifs arômatisés et de saveurs du soleil.

Le RinQuinQuin accompagne aussi idéalement le foie gras à Noël

Le RinQuinQuin se boit aussi sur le foie gras, ou en agréable boisson fruitée avec les desserts, notamment les coupes de fruits frais - Allongé de 5/6ème de Tonic, il se transforme en une boisson plus légère et rafraichissante de l’après midi d’été. Notre conseil : Le RinQuinQuin en apéritif se boit nature, frais, éventuellement avec des glaçons.

Historique du mot apéritif

Si aujourd'hui le mot "apéritif"  (ou "apéro") évoque le plaisir et la convivialité, il a pendant des siècles désigné un produit uniquement médicinal - au même titre que « tisane » ou « potion », destiné à ouvrir l'appétit, à soigner les troubles de l'estomac et à favoriser la digestion.

La macération, la distillation n'étant que les techniques utilisées pour extraire des plantes leurs vertus et les conserver. Consommé à jeun, avant le repas, et de façon parcimonieuse, l’apéritif donnait déjà du plaisir, celui de se sentir bien, d'avoir bon appétit et d'assimiler sans douleur les aliments.

La pêche à travers les siècles

A chaque époque son fruit défendu, après la pomme vint la pêche. De Arnaud de Villeneuve (XIIIème siècle) à Gabriel (XVIIIème siècle), la pêche engendre une certaine méfiance. Depuis, et pour le plus grand plaisir de nos palais, nous pouvons croquer la peau veloutée de ce fruit aux multiples vertus. La pêche nous vient de loin : on trouve des traces de sa présence en Chine environ 500 ans avant notre ère. Et c'est depuis la Perse (d'où son appellation "Prunus Persica"), qu'elle a gagné l'Occident, au cours des siècles. Dans la Provence d’autrefois, le pêcher était souvent vu sous un aspect thérapeutique, complètement oublié aujourd’hui. En médecine, on se servait des feuilles, des fleurs, des noyaux ainsi que de la gomme du pêcher. Les feuilles et les fleurs étaient utilisées pour leurs propriétés laxatives, diurétiques, calmantes et vermifuges. La pêche, quant à elle, était trempée dans du vin et utilisée pour ses propriétés apéritives…

L'apéritif potion s’est transformé en apéritif plaisir

Le nom RinQuinQuin désigne en provençal une boisson revigorante (du verbe requinquilhar : ragaillardir). Il était fréquent que l’on baptise de la sorte son apéritif ou son digestif préféré. Cet apéritif, aussi surprenant que délicat est issu d’une recette familiale affinée par Distilleries et Domaines de Provence pour lui donner les couleurs et les saveurs de la Provence.

Composition du RinQuinQuin :

RinQuinQuin est un apéritif à 15°à base de vin blanc du Lubéron, de pêches de la vallée de la Durance, de feuilles de pêchers cueillies à l’automne, de sucre de canne et d’alcool.

La recette du RinQuinQuin

Les fruits sont ramassés à maturité. Nous sélectionnons plusieurs variétés de pêches dont les trois suivantes : La pêche Cardinale à peau rouge orangée et à la chair jaune-pâle et juteuse ; La pêche Coronet, blanche, douce, juteuse et aromatique ; La pêche Junegold, à peau jaune orangée et à la chair jaune-clair et aromatique. Les feuilles de pêchers sont ramassées à la fin du mois d’octobre juste au moment où elles se parent de leur jolie couleur dorée mais avant d’être emportées par un coup de Mistral. Les fruits et les feuilles sont mis à macérer séparément dans des mélanges d’alcool et de vin, afin d’extraire toute la puissance aromatique. Il faut entre 6 et 12 mois de contact « rapproché » pour obtenir dans les infusions résultantes toute la subtilité aromatique des fruits et des feuilles. Après assemblage des différents composants, le Rinquinquin est « vieilli » en cuve pendant 6 semaines pour lui laisser le temps de s’arrondir et de s’harmoniser. Il est ensuite filtré, contrôlé, dégusté et mis en bouteille.

Le RinQuinQuin un vrai plaisir à l'apéritif!

L’apéritif RinQuinQuin se boit nature, frais, éventuellement avec des glaçons. Profil organoleptique Robe : La couleur du Rinquinquin est jaune avec des reflets dorés. Sa robe est limpide et brillante. Bouquet : Son nez est intense sur la chair de pêche avec une note citronnée, d’agrumes. Sa fraîcheur, provenant des feuilles de pêche, est apportée par une note mentholée se rapprochant de celle du réglisse. Palais : En bouche, ses arômes de pêche lui confèrent une douceur et un fruité très puissant. La bouche est intense, agréable, gourmande sur la pêche et le bonbon anglais. Le Rinquinquin est un apéritif léger, frais, et rond en bouche. Conservation : Avant ouverture, comme un vin : idéalement à l’abri de la lumière dans un endroit sec à température stable, entre 10° et 20 ° C. Après ouverture : il peut être conservé au frais pendant quelques mois. Le produit peut présenter quelques notes de vieillissement ou d’oxydation qui n’altère pas forcément la qualité de cet apéritif.

Recettes de cocktail apéritif facile et original

Retrouver nos recettes de cocktail à base de RinQuinQuin :

La rose du sud (RinQuinQuin, Absente, Grenadine)